Et oui. C'est un mythe, l'âme sœur, l'idéal. C'est une illusion... D'entrée je gâche vos rêves, désolé... :-)

L'âme sœur n'existe pas ! L'homme ou la femme idéal non plus. Mais tout le monde aime croire aux belles histoires, aux belles illusions, c'est mieux que d'affronter la réalité. On se réfugie dans des rêves, on se planque sur un petit nuage rose mais l'heure tourne et on se réveille parfois trop tard... La chute du nuage est violente. Pour certaines, cela permet de ne pas se remettre en question et, une fois de plus, de mettre cela sur le dos des hommes, c'est de notre faute comme d'hab ;)

L'âme est une invention, une conception de l'être humain qui se sent abandonné et seul quand il naît. Il a l'impression d'avoir perdu l'essentiel...

Pour être épanouie il faut se sentir complet, équilibré, en phase avec soi-même.  Comme disait Socrate : "Connais-toi toi-même". Il reprend la fameuse inscription du temple de Delphes : "Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les Dieux".

Que ce soit homme ou femme, bcp sont ceux qui se croient incomplet, vide. Et qui pensent avoir besoin de l'autre pour combler, compléter. On se sent incomplet dès que l'on naît. On quitte ce ventre sécurisant où tout allait bien en totale fusion avec sa mère. Où tous nos besoins et toutes nos envies étaient satisfait à l'instant sans même que l'on est besoin de le demander, comme dans un paradis terrestre. C'est le souvenir archaïque de la relation fusionnelle que le fœtus a connu pendant 9 mois.

Alors il passe sa vie à vouloir recréer l'osmose, la sécurité, la complétude absolue qu'il ressentait dans le ventre de sa mère...  Pas étonnant, que certains soient poussés à recréer ces sensations avec des substances illicites...

Puis en suite il y a ce lien indéfinissable avec sa génitrice, qui apaisait toutes ses inquiétudes et angoisses sans avoir besoin de les formuler elle devinait tout comme par télépathie, que l’on va vouloir récréer avec l’autre.

Ce sentiment d'incomplétude...
Cela tient à tout ce qu'on nous répète en société, en famille, dans les médias... On croie avoir besoin d'une autre moitié pour compléter, on doit trouver "chaussure à son pied", "chaque pot à son couvercle..." Alors on cherche ce qui nous manque chez les autres, on cherche à combler avec les autres, on devient dépendent, souffrant...

Comme si nous étions incomplet... Hors nous ne sommes pas des moitiés d'être humain mais des humains à part entière qui ignorons une grande partie de nous même... Toutes les ressources, toutes les réponses et solutions sont en nous.

L'âme sœur est une quête sans fin, une chimère... L'âme sœur est le souvenir graver dans notre inconscient de ces neufs mois et rien d'autre... L'idéale, n'existe pas non plus, il n'y a que des êtres humains imparfait avec leurs qualités et leurs défauts.

Certains, à de rares exceptions, peuvent rencontrer une personne qui s'en approche un peu, par hasard. Mais c'est très très rare. Cessez de courir après l'impossible... Tu as plus de chance de gagner au Loto lol ;)

La perfection n'est pas de ce monde, l'idéal non plus.

L'amour est là au coin de la rue.